Climat : l’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique invite tous ses partenaires potentiels à une importante table ronde à New York, ce 24 septembre

 

L’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique, lancée à Paris en décembre 2015, dans l’enthousiame de la COP 21 et de l’adoption de l’Accord de Paris sur le climat, n’a pas encore reçu les soutiens nécessaires au lancement de son plan de travail 2018-2021 et au développement de projets concrets.

Et pourtant, chaque jour, les pays africains doivent faire face aux impacts négatifs et coûteux du changement climatique sur l’agriculture, l’eau, l’accès aux ressources naturelles. Des millions de personnes luttent pour s’adapter aux effets néfastes de l’érosion côtière, des inondations, de la désertification et de la dévastation causée par des phénomènes météorologiques extrêmes. Ces multiples conséquences du changement climatique font de l’adaptation de l’Afrique une priorité internationale absolue.

C’est pourquoi, en marge de la 73ème Assemblée générale des Nations Unies, le PNUD et le gouvernement gabonais, au nom des Chefs d’Etat africains, co-organisent une table ronde des partenaires de l’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique afin de mobiliser les premiers financements qui lui permettront de lancer son activité et de mener ses actions parmi les plus urgentes. Une première étape évaluée à 5 millions de dollars.

L’Inde a déjà annoncé sa participation, ansi qu’une contribution de 1 million de dollars. Plus de 40 dirigeants dont Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention Cadre  des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), Eric Solheim, Administrateur du PNUE, Josefa Leonel Correia Sacko, Commissaire de l’Union Africaine, Pierre Guislain, Vice-président de la Banque Africaine de Développement, pays et organisations, ont déjà confirmé leur présence à cette importante réunion.

« L’Afrique, avec ses moyens, déploie sans hésiter toute son énergie pour combattre le cancer du développement moderne qu’est le changement climatique. Cela doit donc conduire nos partenaires à mobiliser sans relâche leurs efforts, conformément aux engagements continuellement répétés mais encore insuffisamment implémentés. », plaide le président Ali Bongo, désigné par ses pairs, Coordonnateur du Comité des Chefs d’État et de Gouvernement Africains sur les Changements Climatiques (CAHOSCC).

« J’invite donc tous nos partenaires à rejoindre le train de la transformation pour relancer le momentum de Paris et transformer nos mots en actes. Car comme je le dis depuis Paris, le coût de l’Inaction sera plus important et plus lourd que celui de l’Action », exhorte-t-il.

Afin de sensibliser les partenaires et les bailleurs à l’urgence de la situation, le Comité des Chefs d’Etat et de Gouvernement Africains sur le Changement Climatique, a déjà effectué une tournée diplomatique conjointe Gabon – PNUD – IAA, du 28 mai au 08 juin 2018, à la rencontre des principaux pays et organisations en matière de financement de l’adaptation. La Belgique, l’Union Européenne, l’Allemagne, la Suède, la Norvège, la France et plusieurs missions permanentes et agences du Système des Nations Unies à New-York ont été visitées et leur participation à la Table ronde de New-York, sollicitée.

Table ronde des partenaires de l’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique (AAI) : Lundi 24 septembre 2018, de 10h30 à 11h30 à New-York dans la salle de conférence 5 du Secrétariat de l’ONU.

 

Agence Ecofin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s