Bilikiss Adebiyi abandonne tout aux USA pour recycler les déchets au Nigéria

Bilikiss Adebiyi est une Nigériane de 34 ans. Elle s’envole pour les Etats-Unis après son baccalauréat. Licence en Informatique et master en poche, Bilikiss devient en 2005, ingénieure logiciel chez IBM (International Business Machines). Après 13 années passées chez les Américains, elle rentre au Nigéria, cofonder en 2012 avec Olatoun Adetunji, Wecyclers. Tour d’horizon.

Pourquoi Wecyclers?

Selon France 24, sur les 10.000 tonnes d’ordures qui sont produites par jour à Lagos au Nigéria, seulement 40 % sont collectées par les services municipaux. Pour pallier à ce problème et préserver l’environnement, les deux  Nigérianes Bilikiss Adebiyi et Olatoun Adetunji ont crée en 2012, Wecyclers. Une entreprise qui recueille et traite les matières recyclables (le plastique et l’aluminium) provenant des ménages.

Comment fonctionne Wecyclers?

La collecte

Wecyclers travaille en partenariat avec l’Autorité de gestion des déchets de Lagos. Chaque jour, des employés de Wecyclers sur des tricycles ou vélos de collecte appelés “wecycles” sillonnent les quartiers pauvres de Lagos. Très souvent dans les quartiers pauvres, les ordures ménagères sont jetées de manière anarchique.

Ces employés de Wecyclers sur des vélos de collecte vont dans des zones où les services municipaux ne passent pas pour récolter les déchets.

recyclage
Recyclage – Wecyclers récolte les bouteilles en plastique @Wecyclers

Le tri des ordures ménagères recueillies

Wecyclers n’est intéressée que par les bouteilles et sacs en plastique. Après la collecte, place au tri.

recyclage-au-nigeria-2
Tri des dechets @Wecyclers

Ce que les populations gagnent

A en croire Wikipédia, une fois les ordures triées, les personnes qui ont fourni ces ordures reçoivent un « SMS » de Wecyclers leur signifiant l’équivalence en cadeau des ordures données. Chaque kilogramme de bouteilles et de sacs en plastiques collectés chez les habitants leur rapportent des points qui se transforment en cadeaux.

Après la collecte

La société, Wecyclers, revend aux recycleurs nigérians les matières recyclables qu’elle rassemble et traite (le plastique et l’aluminium).

wecyclers
@Wecyclers

Les distinction de Bilikiss Adebiyi, CEO de Wecyclers

Aujourd’hui, la société gère plusieurs clients recycleurs. Selon Wikipédia, l’entreprise a estimé en octobre 2015 qu’elle a collecté plus de 500 tonnes de déchets et employé 80 personnes. Pour ce projet innovant, Bilikiss Adebiyi a remporté deux (2) prix dont le Cartier Women’s Initiative Awards pour la région Afrique Subsaharienne en 2013.

bilikiss_adebiyiabiola-itnews-cartierwomensawards
DR : Bilikiss Adebiyi et son prix Cartier Women’s Initiative Awards

Recycler: Quels bénéfices pour la planète?

Le recyclage qui permet d’économiser une grande quantité d’énergie et d’eau, crée de l’emploi et réduit la pollution de l’environnement avec moins d’émission de gaz à effet de serre et moins de déchets dans les décharges.

Écologique, le recyclage préserve l’environnement car moins de ressources naturelles en sont extraites. En effet, les matières recyclables qui sont le papier, le carton, le verre, l’acier, l’aluminium et le plastique servent à fabriquer de nouveaux objets.

Les déchets recyclables sont d’une importance capitale pour notre planète. Parmi ces déchets, le papier, recyclé limite la déforestation. La forêt recule. La planète en a perdu 129 millions d’hectares en 25 ans…

Climackathon 2018

Sur la même ligne, sachez qu’en marge de la Semaine du Climat (New York Climate Week, 24-30 septembre 2018), l’Agence Française de Développement (AFD) organise à Abidjan la deuxième édition du Climackathon. Cette rencontre annuelle réunit pendant 48 heures les experts, journalistes, influenceurs et éco-citoyens locaux autour de questions d’actualité en lien avec le climat. Le thème choisi cette année : «La Côte d’Ivoire face aux changements climatiques, Etat des lieux et solutions». L’évènement aura lieu les 27 et 28 septembre 2018 à Abidjan.

Sur Wikipédia

Bilikiss Adebiyi was born in Lagos where she went to the Supreme Education Foundation secondary school. She entered the University of Lagos, but her parents were concerned for her safety so after a year she went to America.[1] She graduated from Fisk University and then went to Vanderbilt University where she earned a master’s degree. She worked for IBM for five years before deciding to study further. She was accepted to study for a Master of Business Administration (MBA) at the Massachusetts Institute of Technology (MIT). La suite ici

Marina Dely

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s