Ma contribution !

1. Contexte de la problématique et analyse de la situation

Depuis plusieurs décennies, la Côte d’Ivoire a entamé une évolution boostée par une volonté politique qui a pour objectif de remettre le pays dans son rôle de locomotive économique de l’Afrique de l’Ouest. Ainsi les différentes réformes incitatives mises en œuvre ont attiré de multiples entreprises et la création de plusieurs milliers d’autres . Face au nombre de plus en plus important d’entreprises, surtout dans le milieu des grands travaux publics (routes, ponts, gros ouvrages, etc.) les pressions sur le capital naturel sont de plus en plus importantes. Mais le problème le plus grave est l’absence de personnes ressources de qualité pouvant mettre en place des stratégies de protection et de réduction des effets dommageables sur les ressources naturelles du pays. Cela entraine une forte dégradation de l’environnement et un nombre incalculable d’externalités. Il est donc plus qu’urgent de mettre en place un cadre juridique qui oblige toutes les entreprises à avoir dans leur personnel un spécialiste (technicien / ingénieur) chargé de la mise en œuvre et du suivi des plans de réduction des actions dommageables sur les ressources.

2. Objectifs et résultats attendus

Ce plan d’action a ainsi pour objectif d’obliger les opérateurs économiques locaux et internationaux à présenter un plan de gestion environnementale et sociale clair avant l’autorisation d’exécution d’un marché et surtout de pouvoir suivre sa mise en œuvre pendant la phase effective des travaux. Cette action prend en compte la gestion du patrimoine naturel, le respect de la vie sociale et sociétale, et l’amélioration des conditions de fonctionnement de l’entreprise qui impacte directement sur sa rentabilité économique. Ce plan d’action aura pour objectif global la facilitation de l’insertion harmonieuse des infrastructures dans leurs milieux récepteurs (communauté et environnement). De manière spécifique, il s’agira de :

• Bonifier les actions éco-positives

• Assurer une prise en charge sociale et sanitaire effective des différents acteurs (ouvriers surtout)

• Réduire, maitriser ou éliminer les actions dommageables

3. Mesures et activités prévues

Mesures et activités nécessaires :

Nous comptons privilégier des mesures simples et efficaces, il s’agira de travailler avec la société civile, l’Etat et le privé.

L’Etat sera chargé de la mise en œuvre de mesures plus efficaces dans les offres des marchés (CCAP et CCAT), plus d’informations sur les obligations des entreprises exécutrices dans les prestations environnementales. Pour inciter les entreprises à respecter ces clauses, il s’agira de :

• Paiements pour services environnementaux (PSE) qui seront pris en compte dans le coût global du marché

• Sanction effective et publique (par voie de presse), à publier chaque trimestre

• Création d’institutions autonomes qui en collaboration avec le privé veilleront à la mise en œuvre des taxes environnementales (pollueur/payeur et utilisateur/payeur)

• Subventionner la formation des jeunes diplômés dans le domaine environnemental

Les résultats sur cinq ans (1 mandat) seront :

• Une réduction de plus de 50% de l’exploitation abusive des emprises de projet

• Une amélioration des conditions de travail des ouvriers (pauvres)

• Centralisation et traitement des données pour un meilleur suivi des éco-actions sur les chantiers

• Intégration harmonieuse des nouvelles infrastructures dans le milieu naturel

• Formation et mise sur le marché de l’emploi de plus de 200 techniciens et ingénieurs spécialisés, chaque année

• Création de fonds autonome dû aux différentes taxes.

Après ces mesures et actions des décideurs politiques, nous aurons la société civile qui sera chargée d’informer et de sensibiliser et former les populations urbaines et rurales sur l’importance de la préservation du capital naturel et surtout de son optimisation via :

• Le REDD et le REDD+

• GSVA

• Etc.

Les résultats, seront surtout sur une période de 5 ans les éléments suivants :

• Sensibilisation et formation de plus de 75% des universités et grandes écoles sur l’ensemble du territoire

• Création de point focaux Economie verte dans chaque commune

• Intégrer un module de formation aux économies vertes au collège en collaboration avec l’Etat

Le privé pourra accompagner financièrement (fondation, politique RSE) l’initiative locale, surtout dans les zones d’exécution de leurs travaux. Cela permettra dans l’immédiat à l’entreprise de travailler dans un environnement social apaisé et même favorable.

4. Ressources

Pour la mise en œuvre de ce plan, il faut plus de 1500 personnes dont 340 directement liées au projet. Les ressources financières estimées s’élèvent à plus de 100.000.000 F CFA. Mais ce montant peut être revu en fonction des réalités du terrain. Aussi, les activités de valorisation et de taxation permettront au plan de produire des ressources financières. Je précise que dans sa première année le plan sera appuyé à hauteur de 50% par l’Etat, puis progressivement la subvention de l’Etat passera à 25% avant d’être à 10% après la 3e année de mise en œuvre.

5. Mise en place et durabilité

Les entreprises, l’Etat et la société civile gagneraient tous à s’assurer de la bonne mise en œuvre. Une équipe tripartite peut être mise sur pied afin d’avoir des décisions inclusives.

L’information, la formation et la sensibilisation des populations ont pour but de contribuer à des résultats durables sur le long terme. L’éducation des « pauvres » permettra de s’assurer qu’ils seront partie prenante des différents programmes qui seront élaborés.

 

François KOUADIO, Green Business Manager, CEO S2i / 2Kf Group

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s